Room service de la rue Charles Pathé

Spice Cowboy

28 mai 2006

Où manger plus que bien à Paris...

Alain Senderens, ancien Lucas Carton, place de la Madeleine.

J'allais dire une adresse incontournable, mais bon, à moins d'être raisonnable et de résister à l'appel de la carte, ça reste un plaisir exceptionnel au sens temporel du terme. Mais si vous avez une volonté de fer, vous pouvez déjeuner pour 55 à 75 € un entrée plat ou plat dessert, et environ 85 € entrée plat dessert.
Pour ce prix, qui reste abordable lorsqu'on veut se faire plaisir, vous pourrez goutez aux merveilles d'une carte, renouvelée suivant la saison, qui allie produits de terroirs d'une qualité peu commune avec imagination et créativité.

Les présentations sont belles, les produits impecables et les alliances remaquables.

Par exemple, les asperges vertes aux coques et saint jacques, accompagnées de capuccino de lait de coco, ou l'incontournable dos de saumon mi fumé, ou encotre les raviolis maison d'une fraicheur incroyable...
Dans l'ensemble, la délicatesse des légumes nouveaux croquants se marie avec bonheur aux sauces (toujours proposées à côté du plat)...

Nous avons craqué pour le boeuf de salers au sésame, avec ravioles maison de petits légumes... J'en ai encore les papilles qui frétillent !
La table d'à côté avait choisi le tempura de sole d'une élégance rare (c'est beau, un beau tempura !), et des rougets si beaux qu'on les croyaient encore vivants.. (oui, j'ai un côté du sud, je sais ...)

Côté dessert, nous nous sommes laisés tenter par un feuilleté de rhubarbe et pamplemousse, et une feuille de ganache délicieusement amère avec une glace (caramel cacahuete ?).
DIVIN !

Cependant : le PIEGE, délicieux, sans doute, mais fatal pour le porte feuille : avec chaque plat est proposé un verre de vin, de whisky, de madère, etc. Vous pouvez très bien ne pas le prendre, mais si vous êtes  gourmands...
C'est ainsi que nous avons eu, avec le saumon, un vieux Talisker et avec les asperges un Pouilly fussé merveilleux, avec le boeuf un rhône rond à souhait qui soutenait parfaitement la richesse de la pièce de viande, et avec les desserts, un vin d'alsace (riesling) qui jouait les contrepoints du pamplemousse, et un vieux madère qui "cerisait" délicatement la ganache...
Un grand moment de bonheur !

Alain Senderens, donc, raisonnable si vous l'êtes et pas du tout si vous ne l'êtes pas (environ 120 € / personne si vous prenez un apéritif et tous les vins suggérés), mais à s'offrir un fois au moins pour avoir une idée de ce que le cuisine a à offrir de plus remarquable !

:-D

Posté par saareka à 18:47 - 8 - Restaurants - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    QUEL REGAL

    A vous lire ; tout était impeccable et puis, il y a des anniversaires qui valent que l'on se fasse plaisir sans compter ..........
    Par contre, tu ne parles pas de l'ambiance et de la décoration - c'était comment ?

    Posté par Françoise, 29 mai 2006 à 10:43
  • Ah, c'est vrai !

    J'ai oublié l'adresse exacte, 9 place de La Madelaine, tel 01 42 65 22 90.
    La déco est très chouette, car le lieu est à l'origine complètement art déco. Lors de la réféction du restau l'année dernière, l'archi qui s'en est occupé à redynamisé les boiseries de façon discrète avec un jeu de sculptures en verre soulignées de lumières changeantes...

    Le service est attentif sans être pesant du tout, et le sommelier sympa : il est venu plusieurs fois voir si les associations vins / plats nous plaisaient, etc.

    Posté par Féfile, 29 mai 2006 à 10:57
  • BEN VOILA

    Toutes les infos que j'attendais ! Et donc ma
    conclusion : adresse de restau à retenir

    Posté par Françoise, 30 mai 2006 à 10:08
  • Ils ont craqué...

    ... ils y sont retourné

    Posté par Cédric, 30 mai 2006 à 21:18

Poster un commentaire