Room service de la rue Charles Pathé

Spice Cowboy

09 novembre 2007

Un plaisir solitaire, c'est le bouquet !

Fait rarissime dans une poissonnerie "normale" de la région parisienne, ce matin, j'ai retrouvé ma madeleine de proust personnelle : du vrai petit bouquet encore tout frétillant.

Les accros à la Bretagne ont forcément le souvenir de partir à la mer avec les épuisettes et les sandales en caoutchou, à la recherche de ce petit bonheur. Même les petits bouts de chou (moi la première) s'y mettaient. On récoltait parfois aussi un crabe égaré, on trouvait que les couteaux, ça a vraiment une tête bizarre, soulevaient les algues à la recherche des bigorneaux... Tous fiers, on finissait la journée avec une belle poignée de ces petites crevettes grises et translucides au fond de notre panier (ils étaient rouges, à la maison, les paniers...)

Ma grand mère les faisait cuire à notre retour dans un petit court bouillon, par magie, de grises elles devenaient roses, et elles étaient sur la table du soir, noble entrée accompagnée de ses amis naturels que sont le pain frais et le beurre salé !
Si en plus il y avait des bigorneaux, c'était le paradis vacancier.

Plus tard, c'était toujours une joie de retrouver ces petites choses délicates en allant faire le marché de Talensac, à Nantes.

Mais voilà, non seulement Paris est loin de la mer, mais j'ai épousé un allergique aux bêtes à pattes et antennes de dessous les flots ! Crevettes et crabes sont quasiment inconnus à la maison.

Et bien aujourd'hui, j'ai craqué en toute bonne consience et me suis offert ce plaisir solitaire.


bouquet

Posté par saareka à 14:10 - 6 - Général - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Mouais

    L'allergique aux bêtes à pattes et antennes de dessous les flots, il a bien raison, c'est vraiment pas bon ces _trucs_.

    Posté par furai, 09 novembre 2007 à 14:57
  • pas grave furai, laisse les à ceux qui savent aprécier! moi je me ferais bien quelques crevettes...

    Posté par theCook, 09 novembre 2007 à 15:34
  • IL FAUT

    savoir se faire plaisir - OUI, deux fois OUI et surtout ne pas culpabiliser - pas la peine de le dire, je pense .....

    Posté par Françoise, 13 novembre 2007 à 14:21

Poster un commentaire