Room service de la rue Charles Pathé

Spice Cowboy

24 février 2008

Le porc de l'angoisse

Contrairement à ce que laisse penser la production de ce blog, je cuisine pas mal ces temps ci .  Je dis ça juste pour faire taire les mauvaises langues ^_^.
La preuve, une question récurrente de ces dernières semaines était "Comment je fais cuire ça" :


3petitscochons

(c'est bon Françoise, c'est moins choquant que le petit agneau de la dernière fois ?)

En effet depuis que j'ai découvert que je pouvais avoir du porc bio pour un prix très raisonnable, je redécouvre un peu autre chose que la classique côte, et notament le rôti.

Pour être franche, j'ai quelques souvenirs atroces de rôtis dans le filet, secs à avoir les gencives qui grattent, durs à en faire tomber les dents... Et me voilà en face de mon petit rôti, filet bien entendu. Oserai-je tenter l'expérience ?? Heureusement, Chef Simon et Jamie Oliver m'ont suggéré des solutions !


Rôti de porc dans le filet 4/5 p.
Un joli rôti dans le filet d'environ un Kilo (le mien faisait 950g)
Sel, poivre,
1 càc de romarin, 2/3 càc de graines de fenouil
3 gousses d'ail
huile d'olive, vinaigre balsamique
Quelques légumes : carottes, fenouil / celéri branche, oignons
papier aluminium



Entaillez le rôti régulièrement et  frottez le avec du sel et du romarin en faisant pénétrer dans les fentes. Au pilon, écrasez les graines de fenouil et l'ail. Etalez cette pâte sur l'ensemble du rôti. Posez le rôti dans un plat  et arrosez de 4 càs de vinaigre balsamique, puis d'un càs d'huile d'olive.
Laissez marinez 30 mn à 1 heure a température ambiante.

Préchauffez le four à 190°.

Epluchez les oignons et carottes, détaillez en morceaux pas trop fins avec le fenouil ou le céléri... Ajoutez à la marinade.

Saisissez le rôti à la poelle dans un peu d'huile d'olive, et sur toutes les façes, sans piquez pour éviter de perdre du jus. Lorsque le rôti est bien saisi, enveloppez le bien serré dans du papier aluminium. Posez le tout sur les légumes dans le plat (éventuellement ajoutez un peu d'eau pour que les légumes soient pratiquement recouverts.

Enfournez le tout 50 mn minimum (je pense qu'on peut aller jusqu'à un peu plus d'une heure. A cette température, le rôti ne risque pas de dessécher).

Sortez du four le rôti et laissez reposer 5-10mn. Goutez les légumes voir s'ils ont besoin de ces 10 mn en plus au four (les mien étaient coupez trop gros, les carottes n'étaient pas cuites ^_^).

Ouvrez l'aluminium au dessus des légumes pour que le jus se mélangent à la sauce...

Le rôti est moelleux, tendre, très parfumé, pratiquement pas de perte de poids et volume, et la sauce au vinaigre balsamique est à tomber !
Froid, le reste de viande était l'un des plus moelleux que j'ai jamais goûté.



Mais que vais-je faire de mes deux petits cochons restants ???

Posté par saareka à 09:29 - 2- Viande, volaille, etc. - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Et c'est qui donc, les mauvaises langues...?

    M'enfin, il n'y a qu'une seule manière de les réduire au silence: les faire manger. Mauvaises langues, oui, mais bien élevées

    Posté par Don Quichotte, 25 février 2008 à 22:48
  • OUI C'EST VRAI

    Je préfère ce dessin à cet agneau adorable et qui m'avait coupé l'appétit ..... Je suis une âme sensible.
    En tout cas, nous n'avons pas à se plaindre d'être des cobayes. Ce plat était délicieux.

    Posté par Françoise, 26 février 2008 à 18:26

Poster un commentaire