Room service de la rue Charles Pathé

Spice Cowboy

31 mai 2006

La blanquette de veau dont on redemande

Quoi de plus classique qu'une blanquette de veau, certes, mais j'avoue que c'était ma première. Il y a foison de recettes sur marmiton, sur chefsimon, et un peu partout dans la blogosphère. Alors, une recette de plus, peut être, mais une "à manière" !

J'ai eu envie d'une blanquette très printemps, sans doute pour faire un compromis entre la date sur mon calendrier et la température hivernale de ces jours ci (je ne ments pas : on est obligés de remettre le chauffage au bureau car nous sommes tout juste à 18°). Le formidable "Le meilleur et le plus simple de Joel Robuchon" m'a également inspiré ...

J'ai utilisé :

  • 600 g de veau

Pour le bouillon :

  • 1 jeune poireau tout beau
  • 3 carottes fraiches et croquantes
  • 2 navets mignons
  • un bouquet garni
  • 1 oignon piqué d'un clou de girofle
  • 10 cl de crème fraiche
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1 pincée de muscade

En accompagnement

  • 4 blancs de poireaux tous fins
  • 4 carottes nouvelles
  • 6 oignons nouveaux
  • un peu de riz
  • un peu de beurre
  • 1 càs de sucre

Donc, j'ai fait cuire mon veau dénervé et dégraissé en le couvrant d'eau froide un peu salée et en mettant à feu vif. Pendant 10 à 15 minute, j'ai soigneusement écumé et enlevé les particules qui venaient troubler le bouillon, puis ajouté la garniture aromatique (poireau, navets, carottes, oignon, girofle, bouquet garni).

J'ai laissé le tout cuire à petit bouillon 2 heures environ.

Quel bonheur que le fumet de ce bouillon !

J'ai enlevé la viande, filtré le bouillon, et laissé celui-ci réduire tranquillement.

En fait je me suis même arrêtée là pour la première étape, puisque j'ai fait la blanquette en 2 fois, l'important étant que ma viande soit cuite. Le reste prend moins de temps...

2 jours plus tard, donc, j'ai procédé au reste de la recette :

J'ai prélevé une bonne quantité de bouillon réduit que j'ai mis à chauffer. Pendant ce temps, j'ai mis à fondre une noix de beurre dans une poele, mis les oignons nouveaux (petits, hein, grelots si vous trouvez) à revenir, puis ajouter la càs de sucre. Je l'ai ai bien enrobés, puis quand ils ont coloré, j'ai ajouté un verre d'eau et laissé cuire 15-20 mn à feu moyen / doux.

J'ai également mis les carottes (justes coupées en 2 ou 4 selon la grosseur) et poireaux à cuire (à l'eau pour des questions pratiques), juste assez pour qu'ils restent fermes. Ah, oui, j'ai fait aussi un peu de riz (c'est trop bon avec la sauce !).

Pendant ce temps, j'ai préparé un jeune d'oeuf avec la moitié de la crème fraiche et la muscade, j'ai bien fouetté. J'ai ajouté hors du feu le reste de crème au bouillon, puis remis à feu vif pour réduire tout en remuant.

Une fois le bouillon réduit, j'ai prélevé une bonne louche pour ajouter à l'oeuf en fouettant énergiquement, puis reverser la base d'oeuf dans le reste de bouillon. Attention à bien fouetter ! Une fois la sauce un peu prise, on obtient la texture un peu crémeuse qu'il faut...

J'ai passé ma viande au micro-onde qq instants pour la réchauffer un peu.

Et pendant que vous dresser de belles assiettes, vous pouvez en profiter pour passer 2 mn les légumes à la poêle dans un peu de beurre (ça c'est pour les gourmands).

Belles assiettes que vous ne verrez pas, parce que ça sentait tellement bon qu'on en a oublié de faire les photos.

Mais imaginez, dans le tiers supérieur gauche, les couleurs incroyables des légumes nouveaux, l'orange si gai des carottes, le vert si tendre des poireaux; dans le tiers supérieur droit, deux cuillère de joli riz fumant sur lequel la tête bien faite des poireaux vient reposer, une petite carotte soulignant la blancheur du riz ; enfin, juste sous votre nez, la viande enrobée de sa voie lactée de crème un peu ivoire. Les vapeurs odorantes viennent caresser votre visage.

Vous y auriez pensé, vous, aux photos ??

Posté par saareka à 12:18 - 2- Viande, volaille, etc. - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    Oublier les photos, et bien ça devait sentir drôlement bon et tu étais pressée de déguster!

    Posté par Choupette, 31 mai 2006 à 18:41
  • ouais, ouais, ça y est je les vois les petits légumes nouveaux, oh, et que ça sent bon!! ta recette a l'art de lancer au galot mon imagination !

    Posté par Alhya, 31 mai 2006 à 20:50
  • Et oui...

    ... c'était aussi bon que ça. d'ailleurs, il me reste des carottes et des navets nouveaux, et un tout petit peu de viande. Je sens que je vais trouver une utilité à tout cela...
    SLURP !

    Posté par Féfile, 31 mai 2006 à 23:39
  • Une autre, une autre!

    J'aimerais BEAUCOUP une recette de ragoût avec de la Westmalle (préciser, double ou triple, of course!), puisque je sais que cette idée assez fantastique t'a trotté dans la tête. Y aurait-il moyen que tu publies ça?

    Posté par Christine, 02 juin 2006 à 09:52
  • Westmalle...

    ... C'est un bon objectif, ça, Christine. Je note en GRAS sur un post-it cérébral de se mettre sérieusement à cette "création" dans des délais raisonnables...
    Il est 10h30 et je salive rien que d'y penser !

    Posté par Féfile, 02 juin 2006 à 10:31

Poster un commentaire