Room service de la rue Charles Pathé

Spice Cowboy

14 février 2011

Chouchou

Hiver, saison du chou. Mais que faire avec ça, quand la cantine vous en offre en salade 365 jours par an ?:

Chou_rouge

Si vous n'avez vraiment pas envie de le manger, je vous propose quelques expériences façon "C'est pas sorcier" par .

Chou_rouge_exp

Sinon, vous pouvez toujours essayer, pour changer un peu, une recette inspirée du chou rouge mi cru de beau-papa  sur marmiton :

  • Un demi chou rouge
  • vinaigre de cidre
  • huile de tournesol
  • sel, poivre, thym
  • creme fraiche
  • pommes de terre
  • une saucisse fumée
  • muscade

La veille au soir ou le matin, émincez le chou dans un saladier, et arrosez le de 3 càs de vinaigre et autant d'huile. Salez, poivrez, accompagnez d'une branche de thym. Remuez le chou de temps en temps.

Avant le repas, faites cuire les pommes de terre et réchauffer la saucisse.

Mettez les pommes de terre cuites encore chaudes avec le chou, coupez la saucisse dans le plat et rapez un peu de muscade. Arrosez de crème fraiche et servez !

Ca se mange bien réchauffé également.

Rien que pour la couleur rose/ mauve, je vous engage à essayer cette recette !

Posté par saareka à 11:34 - 6 - Général - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 décembre 2010

Les quenelles familiales

Non seulement je ne poste plus sur mon blog, mais si je le fais, c'est pour vanter les réussites culinaires de Monsieur Mon Mari... Tout se perd ma bonne dame !

Soyons honnête, si la réussite lui revient, la recette est inspirée d'une tradition familiale transmise par ma douce Tata : lorsqu'on a eu une arrière grand mère lyonnaise qui faisait ses quenelles elle-même, on sait que ce n'est pas fatalement une histoire de vieux pneu gonflé aux stéroïdes dans une sauce douceâtre pleine de morceaux non identifiables.

Alors au choix, soit vous les faites vous-même (et là, chapeau bas !), soit vous les achetez; on a la chance de trouver facilement maintenant des quenelles Gir***det qui sont vraiment honnêtes.

Je vous livre là l'accompagnement familial, qui peut se faire en version ultra rapide ou plus "mitonnée".
Une salade et voilà un plat facile pour le soir...

Il vous faudra, pour accompagner 4 grosses quenelles (nature ou volaille):
1 boîte de tomates pelées
1/2 bocal d'olives vertes dénoyautées
un peu de champignons (frais ou surgelés - le mélange tradition de chez Pic**d convient très bien)
1 oignon
emmental
sel, poivre, herbes de Provence

Faite préchauffer votre four à 200 °.

Si vous avez le temps, faites revenir l'oignon dans une casserole, puis ajoutez les champignons, puis la tomate écrasée, les olives et l'assaisonnement.
Laissez mijoter 20/30mn.
Si vous n'avez pas le temps, mettez le tout directement dans un plat à four.
Mettez les quenelles et la sauce dans le plat à four, râpez le fromage, et enfourner 20mn.

C'est fini ^_^

P1080347



Posté par saareka à 21:43 - 2- Viande, volaille, etc. - Commentaires [4] - Permalien [#]

27 février 2009

Cake au potimarron vert

potimarron_vert


J'ai longtemps pensé ne pas aimer les courges, à part les courgettes. Le potiron, c'était beau dans le jardin de ma grand-mère ou de mon oncle, mais ça devenait mon pire cauchemar dans la soupe ( "avec 10 bonnes pierres de sucre", comme disait ma mémé , et même un peu de tapioca... IIIIRRRrkKkHhhH ! ).

Depuis, j'ai découvert que j'aimais la butternut au four , bien que la cuisson soit un problème encore délicat, et le potimarron en gâteau.


Notre panier bio nous ayant apporter cette semaine un potimarron vert, j'ai voulu testé la recette de Clea de gâteau d'automne au potimarron et épices. Bien entendu, je n'ai pas pu me tenir à la recette d'origine, je vous livre donc ma version, parfaite pour un moule à cake assez grand (L25*l11*p8) :


400 g de potimarron (pelé, cuit à l'étouffé et écrasé à la fourchette)
3 oeufs moyens
10cl d'huile (pour moi un mélange de 4 huiles première pression bio...)
125g de poudre de noisette
des épices au choix (pour moi muscade et gingembre)
160 g de sucre roux
250g de farine mi-complète
1 sachet de levure chimique.

Préchauffez votre four à 150°.
Mélangez les ingrédients dans l'ordre. Beurrez en farinez un moule à cake (si vous n'avez pas encore craqué pour les moules silicone ^_^ ).
Enfournez 1 heure environ.

cake_potimarron


C'est moelleux à souhait, peu sucré (n'hésitez pas à ajouter un peu de sucre si vous êtes un "bec sucré")... Pour ceux qui peuvent, je pense que ça pourrait être intéressant de rajouter un bouchon de rhum brun dans la pâte, ou des petits bouts de pomme, par exemple.

C'est fou comme j'aime les courges, maintenant ^_^

PS : un truc pour éplucher les courges à peau dure : n'hésitez pas à couper la bête en morceaux relativement petits puis épluchez à l'économe...



Posté par saareka à 08:47 - 5 - Desserts - Commentaires [2] - Permalien [#]

15 mars 2008

menu thailandais

Je me suis enfin décidée à faire un peu de cuisine thaïlandaise à la maison. Un peu stressée peut-être d'avoir la main lourde sur le piment ^_^

Lorsque je suis tombée nez à nez avec de la citronnelle fraiche chez le primeur, je n'ai plus eu d'excuse...

soupe_tom_kha

Soupe Thom Kha

Pour 2 :
Bouillon de volaille (maison si possible !) (2 tasses)
1/2 boîte de Lait de coco
2 belles tiges de citronnelle fraiche
un petit morceau de galanga ou de gingembre (environ 6 tranches de 2 mm)
4 Champignons de couche (champignons roses par exemple) coupés en 4 ou 6
1 champignon noir réhydraté et coupé en petits morceaux
1 piment oiseau ou si la moitié d'un piment vert "normal"
1 càs de sauce de poisson thaïlandaise
jus de 1/2 citron vert
1 bonne pincée de sucre
1 dizaine de tiges de coriandre (feuilles seulement)
50 g de blanc de poulet coupés en petits morceaux réguliers
Si vous trouvez, 2 feuilles de citronnier (bio, par pitié, et très bien rincées...)
Eventuellement, 3 càs de jus de tamarin

Emincez la partie fraiche des tiges de citronnelle, le galanga, le piment. Faites chauffer le bouillon, ajoutez y ces trois ingrédients, ainsi que le tamarin, le sucre, et les fuilles de citronnier. Laissez bouillir 5 mn.
Otez les feuilles de citronnier.
Ajoutez le lait de coco, le piment et la sauce de poisson. Laissez encore 5 mn.
Ajoutez le poulet et les champignons. sjuste cuire le poulet (s'il est uniformément blanc, c'est bon...)

Sortez du feu, ajoutez le jus de citron et les feuilles de coriandre.... C'est prêt !


*
*    *





curry_vert_de_poisson

Poisson thaï au lait de coco

Simplissime recette (encore plus que pour la précédente!), et adaptable avec n'importe quel filet de poisson blanc...

Pour 2 :
1 filet de poisson par personne
1 botte de coriandre
1/2 boîte de lait de coco
4 mm de galaga ou gingembre
1/2 piment vert ou 1 piment oiseau selon la force désirée...
1 gousse d'ail
Zestes de jus d'un citron vert
1 càs de sauce de poisson
riz

Faites cuire le riz
Pendant ce temps, faites cuire à la vapeur vos filets (ou en papillottes...).
Pendant ce temps, réservez qq feuilles de coriandre pour la présentation,  mixez le reste (avec les tiges) avec le gingembre ou galanga, le lait de coco, le piment, les zestes et le jus de citron ainsi que la sauce de poisson.

Il n'y a qu'à servir...










Posté par saareka à 08:04 - 2- Viande, volaille, etc. - Commentaires [3] - Permalien [#]

02 mars 2008

Le porc au miso à la canadienne

Depuis quelques temps déja, je cherchais à utiliser un sympathique Objet Culinaire Non Identifié venu tout droit de Vancouver : la sauc au Miso de chez Naam, improbable restaurant végétarien de Vancouver, ouvert 24h/24...

miso_gravy


L'une des recettes de ce restau est en effet les "sesame fries with miso gravy", et apparemment, ça fait un tabac.
L'un des deux petits cochons encore vivant m'a donc suggéré une interprétation canadienne de l'émincé de porc au miso. C'est un peu vicieux d'utiliser une spécialité de restaurant végétarien pour préparer de la viande, mais n'en serait-ce pas meilleur ? ^_^

Porc au miso pour 4 personnes

500/600 g d'épaule de porc
50 g de miso rouge ou blanc (ou de miso gravy si vous passez par Vancouver)
&càs de sucre
4 càs de saké
4 c à s de dashi
1 càs de shoyu
En accompagnement : chou blanc (ou chinois), concombre, radis blanc... selon ce que vous trouvez.

Ecrasez le miso à travers un tamis et mettez le dans une casserole à feu doux. Ajoutez le sucre, le saké, le dashi. Ne laissez pas bouillir.
Ajoutez le shoyu hors du feu.

Emincez le porc en tranches d'environ 3 mm d'épaisseur.

Frottez le concombre avec du sel pour le rendre plus brillant, rincez et découpez le en diagonale en tranches pas trop fine. Si vous avez du chou émincez le très finement et laissez le tremper dans de l'eau très froide.

Rapez ou émincez le radis, coupez les tomates en quartiers...

Faites chauffez une grande poêle avec un peu d'huile. salez et poivrez légèrement la viande, puis faites la cuire rapidement (1 mn par face environ). Ajoutez les morceaux dans la sauce pour qu'ils s'imprègnent du goût.
Dressez les assiettes avec les légumes et les tranches de porc rapidement égouttées.

Le reste de sauce est très bon sur du riz...


porc_au_miso

Posté par saareka à 10:05 - 2- Viande, volaille, etc. - Commentaires [4] - Permalien [#]